Engagements des nouveaux administrateurs

Des administrateurs dont l’engagement, la motivation et la vision sont fondés sur des valeurs identiques:

Une présidente assoiffée de Justice et amoureuse de la Liberté (Natacha Abingeneye)

“ J’ai, très jeune, été confrontée à l’ampleur dramatique de la souffrance des victimes des tragédies des pays des Grands Lacs d’Afrique. Face aux injustices et surtout en voyant si peu de gens prendre leurs responsabilités pour faire changer les choses, ma conscience et ma fougue de jeune amoureuse de la liberté m’ont poussé à m’engager corps et âme dans un combat contre l’impunité, pour la reconnaissance de toutes les victimes, pour qu’enfin nos peuples puissent sereinement cohabiter dans nos pays. “

Rapprocher toutes les victimes pour mieux surmonter leurs peines (Mugabe Nizeyimana)

“ Pour moi c’est un honneur de pouvoir prendre les reines de ce département. Mpore, Mémoire et Justice a déjà fait ses preuves et a acquis une renommée sur son terrain d’action. Cela implique une grande responsabilité. Je suis confiant qu’avec toute l’équipe de Mpore nous continuerons à être à la hauteur et à aller encore de l’avant. Par aller encore de l’avant, je veux dire que Mpore doit rapprocher encore plus toutes les victimes des atrocités que notre région a connues et subi encore. Je tiens à ce que, non seulement, nous continuions à inviter ces victimes à venir partager leurs souffrances, leurs peines, mais aussi à aller à la rencontre de toutes celles pour qui arriver jusqu’à nous représente des efforts considérables. Nous souhaitons leurs montrer encore plus que nous ne formons qu’un seul et même ensemble. Que c’est ensemble que nous surmonterons ces peines et souffrances. Ceci est ma conviction profonde! “

La recherche de la vérité et de la Liberté de chacun à construire sa propre destinée ont fondé l’engagement du responsable de JN (Norman Sinamenye)

“Jacques Prévert a écrit dans une de ses œuvres poétiques : « Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie ». Cette citation m’a marqué depuis mon plus jeune âge et elle m’a guidé dans la recherche de la vérité sur la réalité rwandaise. Quand il y a quelques années j’ai découvert Jambo et sa vision, qui est : « Soyons maitres de notre destin », celle-ci a directement fait échos en mon for intérieur avec la citation de Prévert.

La volonté de rendre à chacun la liberté de vivre sa vérité et celle de construire sa propre destinée ont été les moteurs de mon engagement. Le sentiment d’une jeunesse au service des valeurs qui permettent à tout individu de s’épanouir est ce qui m’a convaincu à poursuivre celui-ci au sein du Comité d’Administration de Jambo ASBL.

Aujourd’hui, en tant que responsable du projet Jambonews, ma volonté est de continuer à faire valoir la liberté d’expression pour encourager le débat d’opinion, l’échange d’idée et l’ouverture d’esprit. Nous oeuvrons afin que chaque individu puisse se doter des outils nécessaires à la maitrise de son propre destin.”

Un parcours fort de débats d’idées, de belles rencontres et un engagement dopé par les réalisations (Natacha Abingeneye)

” En voulant sensibiliser un public de plus en plus indifférent à cette situation, en refusant le status quo, en me rebellant contre l’inacceptable à mes yeux, de belles rencontres se sont faites et de fil en aiguille, du débat d’idées et de la confrontation d’opinions, Jambo ASBL a vu le jour! Aujourd’hui, nous apportons notre pierre à l’édifice d’une façon structurée, plus efficace et même si l’ampleur de la tâche peut décourager beaucoup, les progrès enregistrés sont le moteur de ma motivation. Affirme Natacha.

Je crois fermement que le changement commence toujours par soi et en nous inscrivant pleinement dans cette démarche pour une paix durable dans nos pays, nous en sommes acteurs à part entière également. Plus que jamais, « Soyons maitres de notre destin ». “

Jambo est à la recherche de solution aux conflits de la RAGL (Natacha Abingeneye)

“Aujourd’hui, nous essayons à travers nos différents projets non seulement de suggérer, mais aussi de mettre en place des solutions qui sont à nos yeux essentielles à l’épanouissement des peuples de la région des Grands Lacs.”

Jambo contribuera à la création des conditions d’émergence d’un état de droit dans la RAGL (Norman Sinamenye)

“Mon ambition personnelle et surtout l’objectif de Jambo est qu’à terme nous puissions dégager des pistes de solution à la situation de chaos qui affecte la région des Grands Lacs. Nous souhaitons donc que Jambo, au travers de ses différents projets puisse participer à la création des conditions d’émergence d’États de droit dans notre région d’origine, solutions au sein desquelles l’individu libéré pourra être maitre de son destin.”

Confrontée à l’Injustice et à la diabolisation, la nouvelle Secrétaire Générale souligne l’importance de l’Histoire (Yvette Umuhire)

“ Très jeune, j’ai été confrontée à l’injustice, la diabolisation et le divisionnisme du peuple Rwandais. Ayant très peu connu le Rwanda, j’ai alors voulu comprendre pourquoi cet acharnement médiatique sur des victimes. Pourquoi vouloir échelonner les douleurs d’un peuple, pourquoi vouloir diviser ce peuple? Alors qu’en de telles circonstances nous avions besoin de nous serrer les coudes pour reconstruire notre patrie. C’est alors que j’ai compris que pour mieux régner (certains préfèrent) il faut diviser.

En 2009, j’ai écouté une présentation de Chimamanda Ngozi Adichie (Écrivaine nigériane) sur le danger d’une histoire unique. J’ai été fortement marquée par son témoignage et son expérience. “

Une soif profonde pour la Justice et la réconciliation partagée par les membres de Jambo (Yvette Umuhire)

“ Un peu après cela, et comme dans la vie rien n’arrive par hasard j’ai alors fait la connaissance de Placide Kayumba, à ce moment-là président de Jambo ASBL. Il m’a parlé de ces jeunes qui ensemble luttent pour la création d’un état de droit dans la région des GL. En intégrant Jambo, j’ai découvert que ces jeunes avaient une soif profonde de Justice et de Réconciliation comme moi. “

Fidèle à elle-même, Yvette rappelle les valeurs opérationnelles de l’ASBL et promet l’optimisation des efforts des bénévoles

“ Travaille, discipline et engagement sont des valeurs qui guident nos bénévoles. Étudiants, salariés, cadres, indépendants, femmes, époux ou encore parents, ils trouvent toujours un moment pour Jambo ASBL.

Aujourd’hui au sein du comité les services support qui sont chargés de soutenir l’activité des départements opérationnels sont sous ma responsabilité. Je m’engage à faire en sorte que nos bénévoles restent motivés et qu’ensemble nous arrivons à mieux optimiser notre temps et nos ressources. “

Une équipe à la hauteur des défis actuels ?

La situation sociopolitique est plus que tendue dans la région des Grands Lacs. Cela complique la mission de Jambo ASBL. En effet, les défis se démultiplient sur ses deux terrains d’action que sont la gestion de la Mémoire et des Victimes des conflits armés d’une part et l’information journalistique sur la RAGL d’autre part. Dans un contexte de changements de constitutions contestés et conflictuels que ce soit au Rwanda au Burundi et les tentatives en République Démocratique du Congo, sans oublier la fraiche réélection du Président Museveni en Ouganda, les défis sont de taille. En plus de ces problèmes internes aux pays, de réels conflits existent entre les pays de la Région. Avec le régime rwandais dont l’ingérence belliqueuse dans les affaires internes de ses voisins le Burundi, la RDC et la Tanzanie n’est plus à démontrer. Tout cela laisse présager une situation de guerres presque imminente.

S’agissant du terrain des Victimes et de la Mémoire, il est à constater que non seulement une bonne partie des victimes d’hier reste sans Justice ni reconnaissance, mais aussi, de nouveaux rescapés gonflent ce chiffre continuellement.

S’agissant de l‘information, la situation, pour le moins tendue, implique une actualité très mouvementée. Or, la liberté d’expression est de plus en plus inexistante. Cela exige un suivi quotidien et sans relâche. Cette tâche est compliquée par une récolte de l’information presque impossible dans ce contexte de quasi-guerres et de guerres civiles. C’est là, le défi majeur du nouveau comité directeur, qui doit garder Jambo comme la voix des sans voix.

Toutefois, comme nous l’avons vu plus haut, le leadership, la complémentarité et la détermination de la nouvelle équipe devraient renforcer l’organisation en la rendant encore plus efficace, plus dynamique et orientée résultat. À ce titre, nous pouvons l’affirmer avec certitude, l’association est entre de bonnes mains. Quant aux succès face à ces immenses défis, seul le temps nous le dira.